ObjectifBeaute.com

Accueil - Beauté - Bien-être - Forme, tonus - Seniors - Hommes - Nutrition - Interview

 

 

Mercredi 22 Novembre 2017

 

ObjectifBeaute.com, le site de la beauté, de la forme et du bien-être

La beauté est accessible à toutes - A chacune de trouver son style et le look qui lui convient

 

BEAUTE

Conseils beauté des cheveux

Masques à faire soi-même

Conseils tatouage

Astuces de maquilleurs

L'art de marcher avec des talons hauts

 

MINCEUR, PERTE DE POIDS

Conseils nutritionnels

Pourquoi vouloir maigrir?

Votre poids idéal

En finir avec la boulimie

Recettes sauces allégées

 

FORME, TONUS

De bonnes résolutions (à tenir ou pas)

Suggestions pour se motiver à pratiquer une activité sportive

Retrouver la forme avant l'été

 

VIE PRATIQUE

Comment Faire

Météo dans le monde

 

DIVERS

ObjectifBeauté sur Facebook

Heureuses les femmes ordinaires

Horoscope du jour

 

PARTENAIRES

Portail du Bien être

Objectif Minceur >> Viande, poisson, oeuf dans l'alimentation

 

LES VIANDES POISSONS OEUFS

 

C'est un groupe aux multiples saveurs qui permet la réalisation de nombreuses recettes originales adaptées à un problème de surpoids. Comme toujours, sachez varier les plaisirs. Faites votre choix parmi les viandes-volailles-abats, les poissons-crustacés-coquillages, sans oublier les charcuteries avec comme leader le jambon cuit, et les œufs aux multiples ressources de préparations culinaires.

 

Atouts nutritionnels

- Une grande richesses en protéines de très bonne qualité, en moyenne 20 grammes aux 100 grammes.
- Un apport de vitamines du groupe B, de vitamines A et D.
- Un apport de sels minéraux et d'oligo-éléments dont le fer. Ce fer animal a un coefficient d'absorption supérieur au fer d'origine végétale (à noter : l'œuf contient le même fer que celui présent dans les légumes).

 

Viandes-poissons-oeufs et perte de poids

Privilégiez les aliments maigres de ce groupe. La teneur en graisses des différents aliments de ce groupe est très variable : elle est en moyenne de 1 g pour 100 g dans les poissons maigres comme le merlan, de 18 g pour 100 g en ce qui concerne l'agneau et atteint jusqu'à 40 ou 50 g pour 100 g dans certaines charcuteries.
Consommez au moins un aliment de ce groupe par jour. La présence d'un aliment de cette famille au petit déjeuner favorise une bonne satiété : une portion de viandes-poissons-oeufs peut être ensuite consommée au déjeuner ou au dîner ou répartie entre ces deux repas.
Les charcuteries sont à consommer occasionnellement, exception faite du jambon cuit.

 

 

Voici quelques indications sur les teneurs en matières grasses des aliments de ce groupe :

  • Les très peu gras : les poissons et fruits de mer
    - Moins de 1 g de lipides/100 g : cabillaud, églefin, lieu jaune, lieu noir, merlan, pétoncles
    - De 1 à 5 g/100 g : bar, crevettes, dorade, flétan, huîtres, limande, merlu, moules, mulet, palourdes, raie, sole, turbo.
    - Plus de 5 g/100 g : anguille, anchois, hareng, maquereau, mulet, sardine, saumon, thon, truite de mer.
  • Les peu à moyennement gras : les volailles, viandes, œufs (teneurs pour 100g)
    - Cheval (2,5 g de lipides), veau (côtes et escalope : 3 g), dinde (rôti : 3,8 g), bœuf (rosbeef cuit : 4g), poulet cru (viande sans peau : 4g), veau (filet rôti sans barde : 4,5 g), ris de veau (4g), foie (5g), steak haché 5% de matière grasse (5g)
    - Porc cuit (filet rôti sans barde : 6g), pintade (6,4g), lapin cocotte (8,9g).
    - Cervelle (11g), entrecôte grillée (12g), steak haché 15 % de matière grasse (15g), 2 œufs(15g), agneau (côtelette, gigot : 16g), langue de bœuf cuite (18g).
  • Les peu, moyennement ou très gras : les charcuteries (teneurs pour 100g)
    - Bacon (filet : 3g), tripes (4g), jambon cuit découenné (4 à 7 g).
    - Boudin blanc (13g), fromage de tête (15g), andouilles (16 à 18g), terrine aux légumes (18g), andouillettes (18 à 20g), jambon sec (19g).
    - Ballottines, galantines (21g), lardons (24g), poitrine fumée (25g), terrine au poisson (26g), merguez (26g), pâtés et terrines (26 à 31 g), cervelas (28g), mortadelle (29g), saucisses (28 à 31g).
    - Saucissons secs (32 à 49g), boudin noir (33g), confit de foies de volailles (33g), mousse d'oie (38g), rillettes (41 à 50g), foie gras (44g).

Astuce

Exceptionnellement, vous pouvez remplacer 10g d'huile ou de margarine par 30 g de saucisson, de pâté ou de foie gras

 

Variez vos plaisirs

Jouez sur les équivalences : il n'y a pas que le steak grillé dans une alimentation minceur!

Au petit déjeuner : 1 œuf
ou 40 g de jambon maigre
ou 50 g de blanc de poulet
ou 50 g de rôti de veau froid

Au déjeuner (quantités à diviser par deux pour le dîner) : 100 g de viande maigre (veau, bœuf maigre, filet de porc, gigot grillé...)
ou 150 g d'un poisson maigre
ou 150 g de coquillages ou crustacés
ou 130 g de volaille (sans peau)
ou 100 g d'un poisson gras (>5g/100g)
ou 100 g de boudin blanc
ou 100 g de filet de bacon ou de jambon blanc dégraissé
ou 70 g de jambon cru
ou 70 g de saumon fumé
ou 2 œufs

 

 

Copyright ObjectifBeaute.com - Site en ligne depuis juin 2002 - Tous droits réservés - Informations légales  - Contact