ObjectifBeaute.com

Accueil - Beauté - Bien-être - Forme, tonus - Seniors - Hommes - Nutrition - Interview

 

 

Jeudi 16 Août 2018

 

ObjectifBeaute.com, le site de la beauté, de la forme et du bien-être

La beauté est accessible à toutes - A chacune de trouver son style et le look qui lui convient

 

BEAUTE

Conseils beauté des cheveux

Masques à faire soi-même

Conseils tatouage

Astuces de maquilleurs

L'art de marcher avec des talons hauts

 

MINCEUR, PERTE DE POIDS

Conseils nutritionnels

Pourquoi vouloir maigrir?

Votre poids idéal

En finir avec la boulimie

Recettes sauces allégées

 

FORME, TONUS

De bonnes résolutions (à tenir ou pas)

Suggestions pour se motiver à pratiquer une activité sportive

Retrouver la forme avant l'été

 

VIE PRATIQUE

Comment Faire

Météo dans le monde

 

DIVERS

ObjectifBeauté sur Facebook

Heureuses les femmes ordinaires

Horoscope du jour

 

PARTENAIRES

Portail du Bien être

 

 

LA CHRONIQUE

de Lone Chaney

David, pourquoi nous as - tu abandonnés?

 

Depuis que je suis fan, je m'étais dis que le jour où tu mourrais, David, j'en serais bouleversée. Bouleversée parce que ta musique m'a accompagnée quarante ans durant, et que son évolution a rythmé ma propre évolution au fil des années.

Tu incarnais la jeunesse, la liberté, la fantaisie et ton style de beauté androgyne fascinait les foules.

On disait de toi que tu étais bisexuel. C'était dans l'air du temps des années 70, les années peace and love. Il fallait avoir goûté à tout en matière de sexe, mais aussi aux drogues et à toutes les substances illicites ou non qui faisaient planer.

Tu avais un charisme fou, un sourire ravageur et hypnotique, une allure de dandy alliant charme et élégance.

Tu étais un artiste, un vrai, un génie aux multiples talents (acteur, chanteur, peintre....).

J'ai tous tes disques. En vinyle bien sûr. J'ai racheté mes préférés en cd.

Je suis allée te voir en concert en 1988 à Paris. Tu étais vêtu d'un costume clair, d'une grande élégance comme on peut le constater ici. Je regrette de ne pas t'avoir vu pendant ta période Ziggy. Je regretterais toujours de ne pas avoir pu te revoir et vibrer au rythme de ta musique une dernière fois.

Ton dernier titre Blackstar m'a mis extrêmement mal à l'aise. Je ne l'aime pas. Je le perçois comme un chant du cygne.

Trois jours avant ce 10 janvier 2016, j'avais fait part à un ami très cher de la douleur que j'éprouverais à ton décès. Comme si j'avais eu une prémonition.

Maintenant tu es parti. Tu nous as abandonnés, nous les fans de tes débuts et ceux des générations suivantes que tu as gagnés par ton talent, ton génie.

Mais ta musique, tes clips, tes concerts, les films dans lesquels tu as joué, tes apparitions à la tv resteront comme un témoignage de ce que tu fus, de ce que tu resteras toujours dans nos coeurs : un être de lumière, charismatique et fascinant. Une icône. Ces êtres là ne meurent jamais!

© Lone Chaney

Copyright ObjectifBeaute.com - Site en ligne depuis juin 2002 - Tous droits réservés - Informations légales  - Contact