ObjectifBeaute.com

Accueil - Beauté - Bien-être - Forme, tonus - Seniors - Hommes - Nutrition - Interview

 

 

Mardi 26 Septembre 2017

 

ObjectifBeaute.com, le site de la beauté, de la forme et du bien-être

La beauté est accessible à toutes - A chacune de trouver son style et le look qui lui convient

 

BEAUTE

Conseils beauté des cheveux

Masques à faire soi-même

Conseils tatouage

Astuces de maquilleurs

L'art de marcher avec des talons hauts

 

MINCEUR, PERTE DE POIDS

Conseils nutritionnels

Pourquoi vouloir maigrir?

Votre poids idéal

En finir avec la boulimie

Recettes sauces allégées

 

FORME, TONUS

De bonnes résolutions (à tenir ou pas)

Suggestions pour se motiver à pratiquer une activité sportive

Retrouver la forme avant l'été

 

VIE PRATIQUE

Comment Faire

Météo dans le monde

 

DIVERS

ObjectifBeauté sur Facebook

Heureuses les femmes ordinaires

Horoscope du jour

 

PARTENAIRES

Portail du Bien être

 

Beauté >> Interview >> Catherine Braillon, Attitudes Relooking

 

INTERVIEW CATHERINE BRAILLON, AGENCE ATTITUDES RELOOKING

 

L. Chaney : Bonjour Catherine Braillon, vous êtes la directrice de l'Agence Attitudes Relooking. Pouvez-vous d'abord  vous présenter à nos internautes? Depuis quand exercez vous cette activité? Avez vous suivi une formation? Quel est votre parcours professionnel?


C. Braillon : Bonjour, J’ai embrassé très jeune une carrière commerciale qui fut entrecoupée de trois périodes de grossesse, mais j’ai toujours souhaité mener de front mon rôle de mère et celui d’attachée commerciale.
Il y a un an, à 44 ans, alors salariée d’une entreprise internationale, j’ai décidé de mettre à profit mon licenciement pour changer le cours de ma vie.
J’ai réfléchi à un projet plus personnel, qui me permettrait de mettre mon expérience professionnelle et mon goût pour l’esthétique au service d’une activité tournée vers les autres, créative et indépendante.
Pendant 9 mois j’ai parcouru les étapes de la création d’entreprise en recherchant des soutiens financiers, techniques et juridiques. J’ai choisi une formation en relooking qui me permettrait d’exercer à mon tour et l’agence Attitudes Relooking a vu le jour en janvier 2005.

 

L. Chaney : Quel serait votre définition personnelle du relooking?

 

C. Braillon : Le relooking, ou Conseil en Image, est un ensemble de techniques qui ont pour but de mettre en valeur l’apparence pour qu’elle soit en cohérence avec le style et la personnalité.

 

L. Chaney : Changer l'apparence des gens, les embellir, est-ce une passion, une envie, un besoin, un sacerdoce? Qu'est ce qui vous motive?

 

C. Braillon : Au cours de mes activités passées, j’ai constaté que la réussite professionnelle et personnelle était étroitement liée à l’apparence, ou plutôt à la conjonction de trois facteurs : l’image, le discours et la capacité à se synchroniser avec les autres.
Je n’ai pas pour seule vocation d’embellir, mais plutôt de rechercher l’harmonie entre ces trois facteurs pour qu’ils deviennent des outils d’épanouissement.
Après des années tournées vers moi-même, je consacre aujourd’hui toute mon énergie à aider ceux qui ont perdu la confiance et l’estime d’eux-même.

 

L. Chaney : Quelles sont les personnes qui viennent recourir à vos services? En majorité des femmes? Des hommes? De quelle tranche d'âge en moyenne?

 

C. Braillon : 95% des clients sont des clientes, plutôt citadines, cadres ou employées, entre 25 et 50 ans, mais l’intérêt croissant des hommes pour leur image comme outil de performance les amène à consulter de plus en plus.

 

L. Chaney : Qu'elles sont leurs motivations? Pour quelles raisons viennent ils vous voir?

 

C. Braillon : Les particuliers consultent majoritairement pour séduire, accepter leur corps par rapport à un problème de poids ou d’âge, évoluer professionnellement ou encore rechercher un emploi.
Les plus jeunes, souvent mal aguerris aux codes vestimentaires de l’entreprise, cherchent à adapter leur look pour mieux intégrer le monde professionnel.
Les sociétés cherchent à optimiser leur image d’entreprise car elles ont compris qu’il s’agissait d’un bon indicateur de qualité dirigé vers la clientèle et la concurrence.

 

L. Chaney : Quelle est la méthode employée? Faites vous un diagnostic personnalisé? Voyez vous d'instinct ce qui pourrait convenir à telle personne ou à telle autre? Avez vous recours à une technique bien précise?

C. Braillon : Comme pour beaucoup d’activités, le travail de préparation détermine la réussite du projet. C’est par un entretien long et détaillé que commence un relooking car il donnera tous les éléments nécessaires pour faire d’un changement une véritable mue et non un déguisement.
L’enfance, l’éducation, le milieu social et professionnel, la situation familiale, les relations parents/enfants, les particularités de poids, de taille, les angoisses, les complexes, les attentes, les rêves…tout est source d’informations.
Ensuite vient un travail d’analyse qui passe par l’étude des couleurs, de la morphologie, du style vestimentaire, des traits du visage, du maquillage et de la coiffure, et qui permet de s’assurer du bien-fondé des changements envisagés.

 

L. Chaney : Certaines personnes sont-elles plus faciles à relooker que d'autres?

 

C. Braillon : Non, car nous avons tous un potentiel qui nous est propre, il faut juste savoir l’exploiter.

 

L. Chaney : Y'a-t-il un pourcentage d'échec? Arrive-il par exemple qu'une personne (ou son entourage) soit déçue du résultat.

 

C. Braillon : Jusqu’à ce jour non, mais je pense que le taux 0 d’échec n’existe pas et que cela doit rester envisageable. Dans ce cas, je me tiendrai disponible pour revoir mes choix et les réorienter différemment.

 

L. Chaney : Les gens ont-ils une idée précise en venant vous voir de ce qui ne va pas en eux et qu'ils voudraient changer?

 

C. Braillon : Certaines personnes connaissent leur problème, d’autres sont simplement mal dans leur peau, d’autres encore fixent leur attention sur un point qui n’est pas réellement en cause. Il faut savoir décoder les attentes et présenter un état des lieux objectif.

 

L. Chaney : Ont-ils des modèles auxquels ils voudraient ressembler ou souhaitent-ils seulement une métamorphose sans à priori.

 

C. Braillon : Non, mais c’est peut-être dû à l’éthique de mon agence qui vise à capter le grand public et donc à éviter les influences du monde de la mode très branchée. Optimiser son propre look est certainement le plus beau challenge que l’on puisse se donner à atteindre.

 

L. Chaney : Sur quels aspects de la personne pouvez vous interagir? (coiffure, maquillage, tenue vestimentaire....)

 

C. Braillon : Je touche au style vestimentaire, aux couleurs, au maquillage, à la coiffure, mais aussi au langage non verbal comme la gestuelle, le regard, le sourire, les odeurs, ainsi qu’aux techniques de la communication pour des problèmes qui touchent plus au comportement.

 

L. Chaney : Faites vous appel à d'autres professionnels de la beauté pour vous seconder? Avez vous une équipe attitrée?

C. Braillon : Je travaille en collaboration avec des coiffeurs que je choisis en fonction des particularités et des attentes de chaque client.

 

L. Chaney : Pouvez vous nous donner une fourchette de prix?

 

C. Braillon : Des forfaits Conseils qui permettent de faire le point sur son physique sans y toucher jusqu’aux forfait Relooking complet avec maquillage, cours d’auto-maquillage, coiffure en salon, shopping accompagné, il faut compter entre 170 et 550 euros.

 

L. Chaney : Combien de temps dure en moyenne un relooking?

 

C. Braillon : Cela dépend du temps que le client peut m’accorder, on peut y consacrer 3 à 4 demi-journées ou plusieurs séances plus courtes, voire 2 journées entières.

 

L. Chaney : Votre clientèle reste-t-elle en contact avec vous par la suite et continue-t-elle à vous tenir au courant de son évolution suite à votre intervention?

 

C. Braillon : Il arrive que certaines personnes me recontactent pour un conseil ponctuel, je reçois même quelques messages amicaux plusieurs mois après car ma clientèle sait que j’ai plaisir à les suivre dans la durée.

 

L. Chaney : Les conseils donnés sont ils suivis à la lettre dans la majorité des cas? Les personnes restent-elles motivées dans le temps?

 

C. Braillon : Oui, les dossiers remis à mes clientes sont lus et conservés précieusement. Chaque personne est en possession de sa fiche saison qui la guide dans tous ses achats vestimentaires et lui permet de devenir autonome. La compréhension de son nouveau style vestimentaire est facilitée par des explications détaillées et personnalisées.

 

L. Chaney : Pour terminer : selon vous, pourquoi l'apparence physique a-t-elle une telle importance dans notre société?

 

C. Braillon : Tout comme les animaux, les hommes se reconnaissent à leur « robe ». Mais notre système d’identification s’est complexifié et nous y avons ajouté des codes pour nous différencier par notre milieu social, notre éducation, notre orientation professionnelle…
De plus, nous vivons dans un monde où le visuel influence les comportements humains à tous les niveaux. Il nous est difficile de l’ignorer, c’est pourquoi il est essentiel de rester dans la course, avant toute chose pour soi-même.

 

L. Chaney : Catherine Braillon, merci d'avoir bien voulu vous prêter à cette interview.

 

Site internet : Attitudes Relooking

 

© ObjectifBeaute.com (tous droits réservés)

 

 

Copyright ObjectifBeaute.com - Site en ligne depuis juin 2002 - Tous droits réservés - Informations légales  - Contact